Un regain d’attrait pour l’immobilier dans le calvados

0
1075
ville-caen

Après plusieurs années en demi-teinte voire en baisse, le marché immobilier dans le Calvados semble se ressaisir depuis 2016. Est-ce les prémisses d’un vrai retour en grâce ?

Un marché à fort potentiel

En 2017, moins de 35% des caennais étaient propriétaire de leur logement. Des chiffres bien en deçà de la moyenne nationale. Malgré des prix au mètre carré inférieurs à de nombreuses grande-moyenne ville.

Le département du Calvados possède également un fort attrait touristique et un nombre de commerce par habitat dans la moyenne nationale.

Une très bonne année 2017

Si l’année 2017 a été exceptionnelle sur un plan national, la ville de Caen a véritablement profité de la tendance. Pour la première fois depuis de nombreuses années, nous notons une hausse de prix moyen supérieur à 3 points et une véritable augmentation des transactions. Des ventes qui ciblent des logements existants mais également des programmes neufs. Réaliser un investissement immobilier dans la ville de Caen est aujourd’hui perçu comme une opportunité d’avenir.

De grandes disparités

Logiquement, les prix les plus élevés se situent majoritairement dans la ville de Caen et plus particulièrement dans l’hypercentre (environs de l’hôtel-de-ville et de la place Saint-Sauveur). Les quartiers qui restent difficile d’accès aux primo-accédant. Au contraire de certaines villes de Banlieue comme Mondeville attirent tout particulièrement les jeunes couples.

Point noir pour le département, l’attrait de Caen amène une désertion de certaines localités plus rurales, notamment à l’intérieur des terres. Les communes situées sur le littoral étant moins touchées par le phénomène.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.