Calvados : un marché immobilier toujours aussi dynamique

0
251
immobilier-calvados

Situées à moins de 2h de route de Paris, certaines villes du Calvados comme Deauville, Honfleur ou encore Cabourg sont extrêmement prisées des franciliens. Un intérêt qui remonte à plusieurs décennies et qui a un impact direct sur le marché immobilier dans le Calvados.

Un marché aux nombreux rebondissements

Le début des années 2000 a tout particulièrement marqué le marché de l’immobilier dans le Calvados puisque les franciliens à la recherche d’une résidence secondaire se sont littéralement rués vers les principales stations balnéaires du département.  Une élan qui a engendré une augmentation des prix allant jusqu’à 30% en moins de 10 ans.

Une période faste qui a ensuite laissé place à une période de recul à partir de l’année 2008. Notamment touchés : les biens de prestige. Pour des raisons fiscales, certains propriétaires fortunés se sont hâtés de vendre leur bien en permettant parfois d‘important rabais.

2015 : année du renouveau

Après quelques années dans le creux de la vague, le marché est reparti de plus belle en 2015 comme peuvent en témoigner les professionnels de immobilier comme GIC Immobilier. Construction de nouvelles résidences, restauration d’anciennes maisons avec cachet, une fois encore c’est le regain d’intérêt des franciliens pour Deauville et les autres stations balnéaires qui est à l’origine de cette renaissance.

Depuis, les prix sont de nouveaux en hausse mais surtout, le nombre de transactions a explosé. Alors qu’ils y a encore quelques années, certains biens avaient du mal à trouver preneur, aujourd’hui la demande est supérieure à l’offre quel que soit le type de bien.

De résidence secondaire à principale

Si historiquement la majorité des transactions concerne les résidences secondaires, ces dernières années marquent également un changement de cette tendance. Beaucoup de propriétaire aujourd’hui à la retraite faisant le choix de s’installer à temps plein dans le Calvados. Ceux-ci étant ainsi imités par d’autres franciliens à la recherche de calme et de repos après plusieurs décennies passées dans la capitale.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.